ODEURS

Destruction des
mauvaises odeurs

Pour une meilleure qualité de l’air

Phénomène complexe, la perception des odeurs résulte de mécanismes d’ordre chimiques, physiologiques, mnésiques et cognitifs, participant à leur interprétation et à leur restitution, pour lesquels les connaissances scientifiques demeurent aujourd’hui incomplètes. C’est pourquoi, les pollutions olfactives s’avèrent particulièrement difficiles à appréhender. En outre, l’étude de leur dispersion dans l’environnement nécessite de nombreux outils de mesure autant que de modélisation. Par conséquent, l’approche des émissions d’odeurs sur les plans sanitaire et environnemental implique une approche largement pluridisciplinaire, soumise à de nombreuses incertitudes.

Systèmes électriques et batteries
Systèmes passifs

Destruction et gestion des mauvaises odeurs, secteur industriel

Nos solutions ne sont pas des masqueurs d’odeurs. Enzymes rigoureusement sélectionnés qui vont dégrader les matières organiques celles-ci sont digérées puis transformées en éléments simples et abattent automatiquement les mauvaises odeurs organismes.

DOMAINES D’APPLICATIONS